Raspberry Pi

Miroir Magique Raspberry pi : Créer votre miroir magique avec le Raspberry pi

Miroir Magique Raspberry pi

Au vu de sa taille, le Raspberry pi ne semble pas être capable d’offrir les même possibilités qu’un ordinateur portable ou PC de bureau. Pourtant, la plupart des propriétaires ignore les capacités de ce micro-ordinateur. Beaucoup ignorent en effet qu’il est possible de créer un miroir magique avec. Découvrez notre tuto sur le Miroir Magique Raspberry pi.

Qu’est-ce que le miroir magique raspberry pi et quels sont les éléments qu’il faut pour sa création ?

Connu notamment sous son appellation Anglaise « MagicMirror », le Miroir Magique Raspberry pi est, en quelques sortes, un écran tactile connecté à un  Raspberry Pi 3, qui permet d’avoir un assistant personnel virtuel. Cette plate-forme modulaire open source de Smart miroir est une invention de Michael Teeuw et dispose d’une version plus récente née de la collaboration entre celui-ci est les membres de sa communauté. A vous de choisir entre votre miroir de salle de bains, votre couloir ou un autre pièce d’habitation pour voir s’afficher en temps réel des informations d’une grande importance issu de différents flux.

Mais quels sont les matériels indispensables pour en profiter ? Tout d’abord, il vous faudra un Rpi de troisième génération au moins, une carte SD d’au moins 8Go, une souris, un clavier, un écran LCD de 32 pouces idéalement, un câble HDMI et, éventuellement, un miroir sans tain de 75cm x 200 cm. Ce qui devrait vous prendre aux alentours de 230 euros, contre 6 à 10 fois plus pour un véritable miroir connecté disponible en boutique. Vous devrez, après, respecter les étapes que nous allons vous présenter.

Etape 1 : Préparation de la carte SD

Pour une meilleure expérience avec le mariage entre Raspberry Pi et MagicMirror, l’installation de Raspbian sur votre carte SD est la première chose à faire. Elle devra se faire depuis un PC sous Linux, Mac ou Windows. Cela implique de passer par https://www.raspberrypi.org/downloads/raspbian/ pour un autre page donnant la possibilité de télécharger la dernière version de l’application. Le fichier obtenu fera, après, l’objet d’une décompression pour en extraire le contenu. Procédez de la sorte après :

  • Insertion de la carte SD dans l’ordinateur
  • Ouverture du l’application de gestion de disque qui peut-être Win32 Disk Imager, Win32 Disk Imager et SD Formater
  • Choix et nomination de votre carte micro SD

Des nuances peuvent exister d’un logiciel de gestion de disques à un autre. Il est ainsi nécessaire de bien considérer les informations contenues dans la documentation qui le concerne avant de passer par ces étapes. Cette première étape se termine par le choix de l’image de Raspbian qui vient de faire l’objet d’une extraction, l’importation de cette image sur votre carte SD et l’éjection de cet élément.

Etape 2 : Démarrage et configuration du Nano ordinateur

Cette étape commence par l’insertion de la carte micro SD dans le Raspberry. Il faut par la suite procéder à la connection du câble HDMI à l’écran et au nano ordinateur. Continuez par l’allumage de l’écran avant de relier la souris et le clavier à la micromachine. Il ne vous restera plus que le branchement de la source de l’alimentation de cette dernière pour pouvoir la démarrer. Votre mot de passe utilisateur pi, qui est par défaut « Raspberry », vous sera, par la suite, demandé.

Pour configurer l’appareil, saisissez

sudoraspi-config

avant validation et sélection de “ExpandFilesystem” en appuyant sur la touche “Entrée”. Vous pourrez ainsi faire intégralement usage du volume de la carte microSD. Choisissez par la suite votre langue après sélection de « Internationalisation Options” et profitez-en également pour configurer le format du clavier, le timezone et le protocole Wifi.

Après avoir sélectionné « Advanced options », vous pourrez  choisir « Hostname » pour changer ou non le nom par défaut « Raspberry » selon vos inspirations. Faites, ensuite, un retour sur “Advanced options” et sélectionnez “SSh” pour profiter d’une connexion SSH pour vous assurer d’un accès à distance au nano-ordinateur. Poursuivez par un retour à l’écran principal et mettez en surbrillance Finish” en bas de l’écran en recourant à la touche de tabulation. Après un clic sur « Entrée », l’étape se termine par répondre par « Yes » à la sollicitation de redémarrage.miroir magique raspberry pi

Etape 3 : Configuration du Wifi sur Rpi

Raspberry Pi 3 et le Raspberry 4 permettent de profiter d’un réseau Wifi nativement. Une config est tout de même nécessaire pour que vous puissiez accéder à Internet. Suite au redémarrage, vous verrez s’afficher un bureau graphique Linux. Le lancement du terminal vous permettra d’éditer le fichier « wpa_supplicant.conf » pour la configuration du WiFi en procédant de la sorte :

sudo nano /etc/wpa_supplicant/wpa_supplicant.conf

Il vous suffira, après, de fournir vos données de connexion :

network={

ssid="votre_nom_de_reseau"

psk="votre_mot_de_passe_reseau"

}

Terminez par la sauvegarde de votre configuration en appuyant sur « CTRL-X »  et « Y » et redémarrant votre micro-ordinateur via la commande

sudoreboot

Etape 4 : nettoyage et mise à jour du système

Pour profiter du système de la meilleure des manières, une étape dédiée à la mise à jour devra précéder celle de l’installation proprement dite du miroir magique raspberry pi

. Cela implique de saisir, depuis votre terminal,

df-h

 

pour obtenir la capacité actuelle de votre Rpi. Prenez-note de l’espace utilisé pour une comparaison. Procédez, après, par la suppression de packages qui ne vous seront pas d’une grande utilité pour le MM2 avec la commande :

sudoapt-getremove --purge idle3 java-commonlibreoffice* minecraft-pi scratch nuscratchpenguinspuzzle python-minecraftpi python3-minecraftpi smartsimsonic-pi wolfram-engine

Avant de poursuivre par :

sudoapt-get clean
sudoapt-getautoremove

Patientez jusqu’à la fin de ces opérations avant d’inscrire à nouveau

df-h

et assister aux changements. Il ne reste plus qu’à passer les commandes de mise à jour :

sudoapt-get update ; sudoapt-get upgrade ; sudorpi-update.

Saisissez

sudo reboot

pour terminer.

Etape 5 : installation du miroir magique raspberry pi

Le processus d’installation se termine par le lancement du script d’installation de Miroir Magique et celle par défaut de la dernière version de NodeJS compatible:

bash -c "$(curl -sLhttps://raw.githubusercontent.com/MichMich/MagicMirror/master/installers/raspberry.sh)"

Restez près, car certaines validations de votre part seront nécessaires. A vous après de réaliser les configurations complémentaires nécessaires en fonction de vos besoins (écran à la verticale, désactivation de l’écran de veille, etc.).

Related posts

Piclodio, un Raspberry Pi pour radio réveil…

Damien

Les meilleurs concurrents du Raspberry Pi 3

Damien

Les commandes indispensables pour votre Raspberry pi

Damien

Laissez un commentaire

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus