Domotique

Comment choisir sa box domotique ?

box domotique

Ça y est ! Vous avez compris comment une box domotique pourrait vous être utile. Vous savez comment ça fonctionne et vous avez la furieuse envie d’en acheter une, pour automatiser un maximum de tâches à votre domicile. Seul hic, vous ne savez peut-être pas sur quels critères vous pouvez vous baser pour choisir votre box domotique. Pas d’inquiétudes. On vous donne quelques tuyaux.

C’est vous qui déterminez vos besoins pour choisir votre box domotique

L’achat d’une box domotique n’est pas vraiment un achat numérique habituel. Si vous pouvez vous permettre de vous tromper un peu sur une tablette ou un pc, l’erreur dans le choix d’une box domotique peut avoir d’autres conséquences, notamment en matière de sécurité. Des box, vous allez en trouver entre 150 € et 2 500 € environ. A ces tarifs, il est préférable de choisir tout de suite le matériel qui vous convient réellement. Avant de vous rendre au magasin et d’interroger les vendeurs, définissez exactement vos besoins. Que voulez-vous faire de votre box domotique ? A quoi va-t-elle servir ? Pour combien de périphériques ? Etc. Inutile d’aller chercher un produit trop supérieur à vos besoins réels. Vos pourriez même en être déçu. Quand vous aurez déterminé votre cahier des charges, vous pourrez éliminer d’office les box plus ou moins spécialisées dans des domaines étrangers à vos besoins. En procédant par élimination, et en partant de la base de vos besoins, votre choix devrait déjà se trouver réduit.

Attention aux protocoles

On ne parle pas de la dernière cérémonie de la famille royale d’Angleterre, mais bien du moyen que va utiliser votre box pour communiquer avec tous les périphériques que vous désirez lui laisser piloter. Les protocoles filaires sont très fiables mais demandent plus de compétences à l’installation. Très simples à installer, les centrales domotiques sans fil sont aussi très pratiques et remplissent parfaitement leurs fonctions… Quand elles parlent un langage compatible avec celui de vos périphériques… Et vous allez en découvrir plein ; Z-wave, ARW, RTS, Zigbee, EnOcean et bien d’autres. Pire encore, certains de ces protocoles sont des protocoles propriétaires, c’est-à-dire qui appartiennent aux fabricants. Autrement dit, devant la concurrence, trouver le bon assemblage entre centrale et périphériques compatibles demande plusieurs jours de déambulation dans les rayons spécialisés. Et on ne vous parle pas du jour où le fabricant disparaît, hein. Parce que son protocole disparaît avec lui… Et vous pouvez changer de box. Dans les faits, les fabricants essaient de vous emprisonner dans leur salon. Pas grâce à leur technologie révolutionnaire, non. Mais bien parce que le protocole utilisé parla box demandera bizarrement des périphériques de la même marque pour un fonctionnement optimal.

Heureusement, il existe des protocoles ouverts, que plusieurs marques ont décidé d’investir sérieusement. Là, vous pouvez connecter des périphériques divers et variés au même protocole, même de marques différentes. En somme, vous êtes plus libre de faire évoluer votre domotique comme vous le sentez. Pour reprendre les termes barbares énoncés plus haut, sachez que le Z-wave, le Zigbee et l’EnOcean sont des protocoles ouverts, utilisés par plusieurs marques. De plus, certaines box ont la capacité de s’adapter aux différents protocoles. Soit nativement, soit par implémentation à l’aide d’une simple clé usb.

Cloud ou pas Cloud ?

Le principal intérêt d’une box, outre sa simplicité de programmation, c’est son autonomie en toute sécurité. Les solutions qu’offrent les clouds restent encore risquées à notre goût. Pour les deux raisons énoncées plus tôt. Comment garantir une sécurité de vos données personnelles si ces dernières sont toutes regroupées sur un serveur distant, appartenant à une société que vous ne connaissez pas et que vous ne connaîtrez sans doute jamais. Toutes les tâches que vous confiez à votre box (arrosage du jardin, éclairage intérieur et extérieur, préparation du café même, déclenchement du radio-réveil, gestion de l’énergie, de la télévision et des autres médias, etc.) ce sont autant de détails intimes de votre vie que vous confiez à un étranger. Et puis le jour où la société disparaît, vos données s’envolent dans la nature et votre box, pourtant peu coûteuse, ne vous sert plus que de presse-livre… et encore.

Dans l’idéal, donc, la box que vous devez choisir pour garantir votre sécurité et la pérennité de l’objet et de ses périphériques compatibles sur 10 ans doit être une box autonome utilisant un protocole ouvert. Toutefois, pour des questions de coût, vous pouvez malgré tout essayer une solution reposant sur le Cloud, mais toujours en conservant un protocole ouvert. En cas de disparition de la société, vous pourrez toujours conserver vos périphériques. Les solutions uniquement propriétaires, et reposant sur le Cloud sont à éviter autant que possible. A vous de jouer.

Laissez un commentaire

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus