Comment se protéger

Comment éviter les pirates et les fraudeurs en ligne ?

pirate et fraude
Temps de lecture : 3 minutes

Avec le développement des moyens de communication, l’internet demeure aujourd’hui un outil indispensable, peu importe le domaine. Vous pouvez l’utiliser pour obtenir des renseignements, effectuer des achats en ligne, étendre les activités de votre entreprise, etc. Mais malheureusement, cette solution présente aussi de multiples menaces, dont le vol des informations confidentielles et le piratage des données sensibles. Pour y échapper, nous vous donnons ici quelques astuces et conseils pratiques.

Utiliser un VPN pour naviguer

Lorsque vous surfez sur internet, vous demeurez constamment exposé aux cyberattaques de tout genre. De plus en plus, des individus malintentionnés suivent vos activités en ligne, recueillent vos données de connexion et infectent votre système. De même, ils pourront vous réclamer une rançon en échange de leur silence (si vous refusez, ils rendront publiques vos informations confidentielles).

Vous devez aussi savoir que l’utilisation de l’internet vous expose aux actions des fraudeurs. Ces derniers s’attaquent généralement à vos données bancaires et vident votre compte. Pour éviter ces différentes menaces, la première solution qui s’offre à vous demeure le VPN. Le Virtual Private Network (Réseau Privé Virtuel) représente un logiciel efficace pour naviguer en toute sécurité. Testez le VPN gratuit de Cyberghost à partir de ce lien et vous découvrirez ses multiples avantages. Entre autres, l’utilisation d’un VPN vous garantit les atouts ci-après :

  • Il permet de naviguer de manière anonyme et de protéger vos données sensibles ;
  • Il vous attribue une nouvelle adresse IP et vous pourrez naviguer virtuellement depuis un autre pays ;
  • Il utilise une technologie et des algorithmes de chiffrement avancés pour une sécurité optimale ;
  • Il assure la confidentialité de toutes vos activités en ligne et sécurise votre connexion ;
  • Il vous protège contre le piratage d’informations sensibles et les fraudes bancaires ;
  • Il permet de naviguer malgré les censures gouvernementales et les géorestrictions.

Éviter les connexions depuis une source douteuse

Le piratage de données et les fraudes en ligne demeurent de plus en plus fréquents aujourd’hui. Ils proviennent de multiples causes, mais la plus importante reste le phishing. Ce dernier désigne une technique qui permet aux pirates de récupérer subtilement vos identifiants de compte et de cartes bancaires. Pour vous atteindre, la menace peut prendre diverses formes. Vous pouvez recevoir par exemple un courriel ou un SMS, supposé envoyé par votre banque, les impôts, la CAF ou un fournisseur de services web.

L’énoncé du courriel vous signalera une anomalie ou une récompense de jeux. Il vous demandera ensuite de cliquer sur un lien afin de vous rendre directement sur le site de l’organisme. Si vous le faites, vous accèderez plutôt à une page de pirate. Elle demeure généralement une imitation très réaliste, et vous pourrez ne pas vous en rendre compte immédiatement. Les pirates vous extorqueront alors des données personnelles et bancaires.

Pour éviter ce piège, vous ne devez jamais vous connecter à un site sensible (votre banque par exemple) depuis un courriel ou un SMS. L’idéal reste d’utiliser uniquement les accès officiels fournis par votre banque et son site web. Et si vous avez le moindre doute, déplacez-vous et rendez-vous chez votre conseiller bancaire pour en savoir en plus.

Protéger les matériels électroniques et anticiper les menaces

Pour rester à l’abri des pirates et des fraudeurs en ligne, vous devez établir autour de vous un périmètre de sécurité. Ceci commence par la protection de vos appareils de connexion à internet.

Sécuriser vos appareils de navigation

En dehors du phishing, d’autres menaces pèsent aussi sur la sécurité de vos données bancaires et de vos informations confidentielles. C’est notamment le cas des malwares, des logiciels malveillants très variés. Ils intègrent vos appareils électroniques (ordinateurs, smartphones, tablettes, etc.) et interceptent vos informations sensibles. Celles-ci pourront ensuite être utilisées comme un moyen de pression, de chantage ou de piratage. Voici quelques conseils pour limiter les risques :

  • Mettez régulièrement à jour les systèmes d’exploitation de vos terminaux Android ou iOS, Windows ou Mac OS ;
  • Évitez d’ouvrir les messages, les mails ou les SMS douteux et ne cliquez jamais sur les pièces jointes ;
  • Installez sur tous vos appareils électroniques un pare-feu ou un antivirus efficace ;
  • Évitez de vous connecter à votre banque depuis un ordinateur en libre-service (dans une bibliothèque) ou à partir d’un Wifi public ;
  • Verrouillez constamment votre ordinateur portable et votre smartphone avec un code secret ou un capteur biométrique.

Protéger vos codes secrets

Que ce soit le mot de passe de votre ordinateur ou le code secret de votre carte bancaire, ces éléments demeurent très précieux. S’ils tombent en de mauvaises mains, vous devenez vulnérables aux attaques des pirates et fraudeurs en ligne. Pour ne pas en arriver là, voici quelques solutions :

  • Ne notez jamais votre code secret sur un papier ou dans un document ;
  • N’enregistrez pas vos mots de passe dans les appareils concernés ;
  • Et si vous devez écrire votre code, gardez-le loin de votre carte bancaire ;
  • Mémorisez votre code secret dès sa réception et détruisez le support (le mail ou l’enveloppe) ;
  • Pour un mot de passe complexe, découpez-le en deux ou trois parties et conservez-les dans des lieux différents.

 

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus