Actualités des objets connectés

Angers accueillera la cité des objets connectés

gadgeek angers accueillera la cite des objets connectes

Suite au succès des entreprises française dans le domaine des objets connecté, un espace dédié à l’échange ouvrira ses portes à Angers en avril 2015.

L’investissement du gouvernement fraçais

Regrouper les entreprises et start-ups du domaine des objets connectés, c’est l’idée d’Axelle Lemaire afin de créer un espace dédié à l’innovation et l’excellence à la française dans le domaine des objets connectés.

Le partage d’information et de savoir faire est bien entendu au coeur du projet. Il y a fort à parier que si le projet est un succès, les entreprises françaises pourront encore faire mieux et nous assurer à la fois une belle image au niveau mondial et la création de nombreux emplois dans le secteurs des objets connectés dans les années à venir.

Un beau projet pour les objets connectés français

Le projet devrait voir le jour en avril dans la ville d’Angers dans une ancienne usine avec un bel espace. Pour rappel, le projet devrait coûter entre 15 et 19 millions d’euros.
Pour rappel, ce projet est soutenu par le président de la start-up Withings et la société Eolane. De nombreuses industries locales collaborent aussi au projet en apportant leur expertise au niveau de la plasturgie et de la mécanique.

L’objectif pour la pôle est de développer des projets sous un angle collaboratif dans un cadre innovant.

Plus d’information sur le site de la technopole d’Angers.

Que pensez-vous de cette décision du gouvernement pour promouvoir les entreprise française qui se lancent dans le secteur des objets connectés ?

Related posts

Charge 2 et Flex 2 : les nouveautés de Fitbit dévoilées à l’IFA de Berlin.

Damien

Intel veut connecter vos objets et votre maison

Alesk

Quelles sont les applications des objets connectés ?

Damien

Laissez un commentaire

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus